En tant qu’entrepreneur·e, quand on se lance, il est essentiel d’élaborer une communication pour donner toutes les chances à notre projet. Sauf qu’on ne sait pas toujours par où commencer ni comment créer une stratégie de communication.

Quand on fouille sur Internet et qu’on tape “créer une stratégie de communication”, on tombe sur un milliard d’articles et bien souvent, ils donnent des conseils pour des entreprises, des petites et moyennes entreprises. Pas pour les entrepreneur·e·s. Pas pour une personne seule qui doit tout faire de A à Z.

Alors comment fait-on pour créer une stratégie de communication quand on est entrepreneur·e ? Voici les 3 éléments essentiels pour te lancer. Le reste viendra avec tes premiers·ères client·e·s, ton expérience et ta réflexion d’entrepreneur·e.

NB : tu trouveras ici, les outils de communication à avoir quand on se lance (on est dans l’opérationnel)

Que ce soit en formation ou lors des premiers rendez-vous avec des client·e·s, une des phrases qui revient tout le temps est « J’ai une tonne de choses à faire et à mettre en place, j’ai l’impression que je n’y arriverais jamais !”. C’est normal, en tant qu’entrepreneur·e, tu dois être au four et au moulin tout le temps, surtout si tu commences un nouveau projet. Sauf que tu n’as que 24h dans une journée et il est difficile de prioriser, car, soyons honnêtes, tout te semble prioritaire.

Et en osant aller plus loin, peut-être même qu’une petite voix te dit “si tu ne fais pas ça, ta communication ne fonctionnera pas” alors dans le doute, tu prévois de le faire… vrai ?

Sauf que dans les faits, non, tout n’est pas prioritaire et tout n’est pas essentiel lors des prémisses de ton projet. En fait, il n’y a que 3 éléments indispensables. Ce sont 3 éléments stratégiques auxquels il te faudra prendre un peu de temps pour bien y réfléchir. Ainsi, tu sauras comment créer une stratégie de communication efficace et propre à toi.

Comment créer une stratégie de communication 3

Qui souhaites-tu toucher ?

En dehors de ton idée, la première chose à avoir, celle qui est le socle même de ton projet au-delà de la communication, c’est ta cible. Savoir à qui tu vas vendre ton offre.

Il est essentiel de déterminer qui tu souhaites toucher. C’est une des clés pour réussir la communication de ton projet.

L’éternel « je vise tout le monde » est chouette sur papier, mais ça épuise et est inefficace. As-tu déjà consommé un produit ou un service qui dit « je suis fait pour tout le monde » ? N’as-tu pas envie d’un produit a minima personnalisé ? N’as-tu pas envie d’être sûr·e que c’est adapté à TA situation ? Je suis sûre que oui et c’est normal ! Un discours générique ne parle plus à personne.

Il y a 2 profils à comprendre : la cible et le persona

La cible

La cible représente le public le plus susceptible de s’intéresser à ton offre allant du cœur de cible (la personne idéale) à la principale (plus large, mais qui reste pertinente) et à la secondaire (des prescripteurs ou indirects). Concrètement, et en simplifiant, pour un vendeur de shampoing bio, il a comme cœur de cible les gens qui ne jurent que par le bio, comme cible principale ceux comment à s’intéresser à la composition des shampoings, et comme cible secondaire, les magasins bio.

Le persona

Le persona va plus loin en dressant le portrait-robot de ton·ta acheteur·se parfait·e. Généralement, le premier niveau est composé de tout ce qui est sociodémographique : sexe, âge, profession, situation personnelle, lieu de vie, activités personnelles, etc.. Puis, on voit plus loin en explorant les valeurs, les médias et réseaux sociaux, les habitudes de consommation et de prises de décision.

La plupart des entrepreneur·e·s s’arrêtent ici, alors que les leviers de connexion avec son persona ne sont pas encore exploités. En effet, ce n’est pas parce que ton client idéal aime retrouver ses amis le samedi soir qu’il va consommer ton shampoing bio. Pour connecter avec lui, il va falloir trouver ses freins, ses aspirations, ses objectifs, ses sources de frustrations, etc. Plus tu connaîtras ce genre de chose, plus tu pourras capitaliser dessus et lui montrer que tu sais qui il est et que ton offre répond véritablement à ses besoins. Concrètement, c’est parce que tu sais que la personne a le cuir chevelu sensible et désespère de ses pellicules que tu pourras mettre en avant la composition douce et propre de tes shampoings qui n’agresse pas le cuir chevelu et le nourri doucement.

Si tu penses élaborer des idées, je te recommande vivement d’exploiter des ressources pour établir un vrai portrait (et que ce ne soit pas une image fantasmagorique d’un·e client·e). Tu peux donc regarder là où ta cible se trouve (forums, réseaux sociaux, commentaires), questionner des gens qui semblent correspondre au profil, regarder chez les concurrents et idéalement, faire carrément une mini-étude de marché. J’ai d’ailleurs fait un article pour t’aider à faire ton étude et même un modèle gratuit.

À la question “comment créer une stratégie de communication ?”, on répond “Il faut commencer par penser à son·sa client·e idéal·e”.

Une ligne éditoriale

Une fois que tu sais à qui tu comptes t’adresser, il faut que tu trouves comment tu vas le faire. Cela passe par la ligne éditoriale. J’en ai parlé longuement ici et même avoir la méthode (et un modèle gratuit) pour l’élaborer sereinement dans cet article donc je serais brève : la ligne éditoriale est l’ensemble de règles qui va te permettre de garantir, sur le long terme, une harmonie entre et dans les contenus que tu vas créer.

Il est important de déterminer en amont le ton et le style de ta communication, mais aussi où tu vas communiquer et par quel format. Tutoiement ou vouvoiement ? Drôle ou protocolaire ? Instagram ou Pinterest ? Pédagogue ou inspirant·e ? Vidéos ou podcast ? etc.

Comment créer une stratégie de communication 2

Déterminer tout ça en amont te permettra de rester concentré·e sur l’essentiel de ta communication, de gagner en efficacité de production de contenus et surtout d’être cohérent dans ta communication. Imagine 2 secondes si j’alternais entre le “tu” et le “vous” ou je te parlais un coup de communication digitale et ensuite, de ce que veulent dire les couleurs qu’on porte, trouverais-tu ça cohérent et fluide ? Probablement pas.
Tu vas devoir choisir le style de communication que tu souhaites adopter avec tes clients et même si je te recommande d’avoir un style qui est conforme à ce que tu es (ne te force pas à vulgariser si c’est impossible pour toi, ou à être ultra sérieux·se si tu ne l’es pas au quotidien), garde bien en tête ta cible pour être conscient·e des répercussions possibles.

Par exemple, j’avais une cliente qui œuvrait dans l’univers de la Bourse. Elle vouvoyait ses prospects, était ultra sérieuse, même guindée, alors qu’elle était très relax et drôle au quotidien. Parce que son milieu était comme ça, elle était sûre qu’elle devait s’y conformer. À force de discussions, elle a accepté d’essayer de communiquer à sa manière : tutoiement, utilisation de mots simples, une pointe de féminité et de pieds dans le plat quand il fallait (elle disait quand ce n’était pas une bonne stratégie, par exemple, elle n’arrondissait plus les angles). Résultat : très rapidement, elle a eu plusieurs nouveaux·lles client·e·s ! C’étaient des gens qui avaient peur du milieu de la Bourse, qui voulaient investir, mais qui ne se sentaient pas rassurés ou compris, alors quand ils sont tombés sur elle, ils ont été conquis, car elle parlait leur langue ! Certain·e·s lui ont reproché son soi-disant manque de professionnalisme, mais les résultats étaient toujours là, ses client·e·s ravi·e·s et elle, beaucoup plus à l’aise à communiquer (bonjour le cercle vertueux !)

Il est important d’être à l’aise avec ton style de communication, c’est une clé essentielle dans la réussite de ta communication. Ton style devra ensuite se retrouver lors de chacune de tes communications, quel que soit l’outil de communication utilisé. Ce style te permettra d’être identifié·e plus facilement et de créer un lien avec ton audience.

Comme je l’ai mentionné aussi, ta ligne éditoriale portera aussi sur les canaux de communication. Si tu ne sais pas où aller pour commencer ta communication digitale, voici les 3 canaux que je te recommande.

Ton persona et ta personnalité sont deux éléments sur lesquels te baser pour élaborer ta ligne éditoriale et créer ta propre communication digitale.

Un calendrier éditorial

Tu as ton ou ta client·e idéal·e en tête, tu sais comment communiquer avec elle, en accord avec ta personnalité, et maintenant ? Et maintenant, faut communiquer ! Oui, si vite ! Ne fais pas comme cette entrepreneure qui a loupé son lancement, faute de communication !

Je sais que cela peut faire peur, mais dis-toi que personne ne te lira, du moins au début ! Et plus tu commenceras tôt plus tu vas t’améliorer et susciter un intérêt pour ton projet.

Pour t’aider à prendre le rythme et à être régulier·ère, le troisième élément essentiel au lancement de ta communication est le calendrier éditorial.

Le calendrier éditorial, comme son nom l’indique, est tout simplement un calendrier qui liste toutes tes communications. Avec ta ligne éditoriale, tu détermines le rythme de création et les canaux de communication, avec le calendrier éditorial, tu indiques noir sur blanc, que sur LinkedIn, tu vas publier lundi et jeudi à 16h05 et que ce lundi sera sur un article trouvé, ce jeudi sur une question, le lundi d’après, un retour client, le jeudi d’après, une explication d’un concept, etc.

Calendrier éditorial

Avoir un calendrier éditorial permet de déterminer quoi publier et quand, avoir une vision d’ensemble sur sa communication et s’assurer d’être régulier·ère.

Je sais que ça peut faire peur quand on se lance et tu peux te dire que tu n’as rien à dire justement parce que tu débutes, c’est faux crois-moi ! Pour t’aider, j’ai créé une mini-formation gratuite sur 5 jours pour créer son premier calendrier éditorial, je t’explique ce qu’il faut faire concrètement et pas à pas.

Comment créer une communication digitale ?

En réfléchissant sérieusement à son persona, pour savoir qui on vise.

En élaborant sa ligne éditoriale, pour savoir comment on communique.

En créant son calendrier éditorial, pour augmenter sa visibilité de manière régulière et intelligente.

Le reste viendra petit à petit, ce n’est pas essentiel pour démarrer ton projet entrepreneurial. C’est bien si tu as du temps et de l’énergie, mais si tu es seul·e et que tu dois prioriser, concentre-toi sur ces trois éléments seulement. Eux, ils feront une différence, eux, te permettront de faire décoller ton business.

Cela dit, si tu souhaites t’assurer que tu fais les choses correctement dès le départ, voici un dernier élément à mettre en place. Il est fortement conseillé, car il permet d’analyser rapidement ses actions et d’ajuster ses actions. Cependant, par expérience notamment avec mes client·e·s, je sais que certaines personnes, peut-être toi-même, fonctionnent par étape d’une part et d’autre part, qui ne sont pas à l’aise avec l’aspect analytique de la communication. Analyser ses actions est essentiel, mais quand on commence à communiquer, la priorité peut être de se lancer, de prendre l’habitude de communiquer et pas forcément d’optimiser ses premières actions. Une étape à la fois, c’est ce qui permet de tenir la distance !

Bonus : les objectifs SMART

Si tu souhaites savoir rapidement sur tes actions de communication sont efficaces, il va falloir mettre en place des objectifs SMART. Ce sont des objectifs qui permettent de mesurer concrètement les actions menées et selon les résultats, prendre des décisions. J’ai fait tout un article à ce sujet que tu retrouveras ici pour t’aider à mettre sur pied tes premiers objectifs.

Grosso modo, un objectif SMART est un objectif qui est :

  • Spécifique : il doit être clairement défini ;
  • Mesurable : il doit être quantifiable ;
  • Ambitieux : il doit être un petit défi à atteindre ;
  • Réaliste : il doit être pertinent et atteignable selon la situation ;
  • Temporellement défini : il doit avoir une échéance (généralement entre 3 à 6 mois)

Par exemple, au lieu de dire “je veux augmenter ma visibilité”, l’objectif SMART va donner “Je veux passer de 0 à 300 abonnés Instagram en 3 mois – d’ici MOIS ANNÉE – et c’est possible, car j’ai 30 min par jour dédiées à ce réseau social”.

3 éléments pour créer une communication digitale efficace

C’est la base et le moyen le plus sûr d’avoir une communication structurée et efficace pour le développement de la visibilité de ton entreprise : 1 persona, 1 ligne éditoriale, et 1 calendrier éditorial. Si tu es analytique, tu peux ajouter dès maintenant les objectifs SMART.

Pour finir, n’oublie pas d’être tolérant·e envers toi-même. Ton persona créé aujourd’hui va connaître des changements, il va se peaufiner et même peut-être totalement changer, et c’est normal ! Plus tu vas avoir de client·e·s, plus tu vas travailler sur ton activité, plus tu vas apprendre à connaître les gens avec qui tu souhaites traiter et plus tu vas peaufiner ton persona. Il est aussi normal d’ajuster ta ligne éditoriale ! Idem, plus tu vas communiquer plus tu vas t’exercer et trouver ton style, et donc faire des petits changements dans ta ligne éditoriale.

P.S : si tu es perdu·e, respire et vide ton cerveau.

Afin de faire les choses dans le bon ordre, télécharge la check-list de démarrage d’une communication efficace. Tu y trouveras les outils ainsi que les éléments stratégiques à avoir.

Cet article t’a plu ? 📌 Épingle-le sur Pinterest pour le retrouver plus tard !

Comment créer sa communication digitale quand on commence l'entrepreneuriat 3
Comment créer sa communication digitale quand on commence l'entrepreneuriat 2
Comment créer sa communication digitale quand on commence l'entrepreneuriat

Autres articles qui pourraient te plaire

Snack content : définition et exemples

Snack content : définition et exemples

Tu as la flemme d’écrire des articles de 1 876 mots ? Découvre le snack content avec sa définition et des exemples ! Le marketing de contenu est un excellent moyen de créer une relation avec ta cible, mais cela demande du temps. Il faudra plusieurs contenus (semaines,...

lire plus
Comment créer du contenu de qualité pour ta cible

Comment créer du contenu de qualité pour ta cible

Qui a envie d’écrire dans le vent ? Pas moi, et sûrement pas toi. Même si tu aimes écrire, en tant qu’entrepreneur·e, tu écris, ou tu as envie d’écrire, dans une optique de stratégie de contenu (inbound marketing) donc d’augmenter ta visibilité sur le web et t’attirer...

lire plus
Les outils pour entrepreneur·e au quotidien

Les outils pour entrepreneur·e au quotidien

Tu te lances à ton compte ou tu souhaites optimiser tes journées pour être plus efficace ? Seulement voilà, tu ne sais pas où donner de la tête vu la tonne “d’outils pour entrepreneur·e parfait·e” que tu trouves à droite et à gauche. Est-ce qu’ils sont bons ? Combien...

lire plus