Tu as une idée d’activité ? Tu viens de te lancer et tu ne trouves pas de client·e·s ? As-tu pensé à faire un questionnaire pour valider ton idée ? Non…Ok, il est judicieux de penser à créer ton questionnaire d’étude de marché (je t’explique comment le faire ici). Mais avant de créer, prenons quelques minutes pour comprendre et donner une définition à l’étude de marché.

Définition étude de marché

 

Une étude de marché peut être un nom pompeux pour : un travail de collecte et d’analyse d’informations ayant pour but d’identifier les caractéristiques d’un marché (source : Définitions Marketing).

Ton étude de marché peut être assez large pour donner un tour d’horizon de ton futur marché, pour te faire une idée générale ou bien dans le cadre d’un besoin précis. Est-ce qu’il y a de la place pour moi en tant que fleuriste dans tel quartier bordelais ? Est-ce que j’aurais des clients pour mon offre d’envois mensuels de fleurs ?

Objectifs de faire une étude de marché

 

Tu te dis peut-être que tu connais ta cible ou que tu penses qu’il y a de la place pour ton produit ou service, non ? Se dire ou penser est une chose, valider en est une autre. As-tu vraiment envie de te lancer dans un projet, dépenser de l’argent et de l’énergie pour au final te rendre compte qu’il n’y a pas d’intérêt ou qu’une entreprise le fait déjà ?

Une étude de marché te permet de :

  • Déterminer le profil de ta cible et ses attentes : si ce sont des particuliers alors ses caractéristiques socio-démographiques et habitudes (âge, sexe, lieu de vie, situation matrimoniale, catégorie sociale, style de vie, habitudes de consommation, moyens de se renseigner, loisirs, attentes vis à vis d’un produit ou service, etc.) et si ce sont des entreprises alors son profil (nombre de salariés, chiffres d’affaires, localisation, champs d’action, domaine, etc.), leurs habitudes de consommation (aussi bien au niveau des produits vendus par l’entreprise, que dans un sens plus large : loisirs, modes alimentaires, etc.).
  • Établir le besoin : ton idée peut être bonne mais ne pas rencontrer son public. Tu dois essayer de trouver dans quel contexte et pour quelles raisons, les gens utiliseraient ton produit ou service…et s’ils l’utiliseraient aussi !
  • Estimer la taille du marché : tu peux essayer de quantifier la demande, c’est-à-dire d’estimer la taille du segment du marché aussi bien en volume qu’en valeur. Il y a évidemment une part d’hypothèse (plus ou moins forte selon le marché), mais c’est nécessaire pour évaluer l’opportunité commerciale ou ton potentiel de croissance sur le marché.
  • Analyser la concurrence : en relevant les forces et les faiblesses de tes concurrents, tu vas pouvoir créer une stratégie commerciale compétitive en identifiant des opportunités de différenciation au niveau des produits ou services proposés, du prix, de la cible ou encore des canaux de distribution.

De plus, avec ton étude de marché, tu peux :

  1. constituer un outil support pour ton prévisionnel financier (grâce aux données récoltées) ;
  2. professionnaliser ta démarche et apporter du poids au dossier de création ;
  3. savoir si tu as du potentiel et donc travailler sur une idée qui, a priori, vaut le coup.

Ton type d’étude de marché ?

Évidemment cela dépend du stade dans lequel tu es 🙂

Si tu souhaites te lancer à ton compte, fais une étude de marché générale pour aborder les grandes composantes de ton marché qui techniquement existent déjà. Je te parle donc de valider la demande, vérifier la concurrence, étudier les produits/services, etc.

Si tu es déjà en activité et que tu lances un produit ou un service, fais le même travail mais plus spécifique et demande à tes client·e·s (ancien·ne·s et actuel·le·s) des précisions pour creuser davantage.

Pour déterminer le profil de ta cible et le besoin, tu dois faire un questionnaire alors que pour connaître le marché et ta concurrence, tu dois faire de la recherche.

 

Méthodologie pour le questionnaire

Pour faire les choses correctement, idéalement, il faudrait que tu aies un échantillon représentatif… Malheureusement, il est impossible d’interroger toute une population ! Du coup, je te propose la méthode des quotas qui est plus efficace qu’un sondage « à l’aveugle », auprès d’une multitude de personnes prises au hasard.

Elle consiste à questionner un échantillon de personnes, proportionnellement à leur répartition sur le marché visé. Par exemple, pour déterminer qui sera ta cible sur une zone géographique donnée, il faut d’abord de connaître la répartition de cette population (âge, sexe, statut matrimonial, catégorie socioprofessionnelle, revenu de référence…). Ensuite, tu peux interroger un échantillon de sondés, de manière proportionnelle à cette répartition. Une fois fini, tu pourras extrapoler les réponses à l’ensemble de la population et en déduire ton marché potentiel sur les différentes cibles interrogées.

Tu peux découvrir la répartition de la population sur une zone géographique donnée sur le site de l’INSEE.

Ensuite, garde toujours en tête l’objectif de ton questionnaire. Cela te permettra d’orienter tes questions dans le bon sens et ne pas te retrouver avec des réponses inutilisables pour toi.

Finalement, teste ton questionnaire avant de le diffuser largement. Ça serait dommage que tu le fasses remplir par des gens pertinents et que tu réalises qu’ils comprennent tous une question de travers et qu’il faille réécrire et tout recommencer ! Surtout que tu ne pourrais solliciter de nouveau ces personnes.

Diffusion

(Hors contexte sanitaire) Tu peux aller directement sur les lieux où se trouve ta cible potentielle pour échanger de vive voix avec elle. Cela t’assure d’avoir des réponses pertinentes pour toi.

Tu peux aussi utiliser Internet évidemment et diffuser ton questionnaire sur les sites, forums ou groupes où se trouve ta cible. Tu peux avoir une plus grande portée mais aussi avoir des réponses moins qualitatives.

Le mieux est de faire les deux, comme tu t’en doutes 😉

3 éléments à retenir :

  1. L’étude de marché est essentielle pour le lancement de ton activité ou d’un nouveau produit ou service ;
  2. Elle regroupe un questionnaire pour mieux connaître ta cible et des recherches pour connaître ton marché ;
  3. Elle te sert de levier pour valider un besoin, justifier le lancement de ton activité ou encore t’aider dans ton prévisionnel.

Conclusion

Je te conseille de lire l’article de la BPI à ce sujet, il est complet et donne plusieurs définitions pour ton questionnaire.

L’étude de marché comporte une partie questionnaire ainsi qu’une partie recherche, il est important de faire les deux. Pour t’aider dans ta démarche, je te propose un modèle d’étude de marché, composé d’un questionnaire et des éléments auxquels penser pour ta recherche.

Cet article t’a plu ? 📌 Épingle-le sur Pinterest pour le retrouver plus tard !

Faire une étude de marche 1
Faire une étude de marche 2
Faire une étude de marche 3

Autres articles qui pourraient te plaire

Par où commencer pour son activité

Par où commencer pour son activité

Est-ce que tu t'es déjà senti·e sous l'eau ? Oui, je commence fort 😂 Mais as-tu l'impression de devoir TOUT faire en même temps pour ton activité ? Tu ne sais pas par où commencer et que si tu ne fais A, B, C et toutes les lettres de l'alphabet, tu ne réussiras pas à...

lire plus
Questionnaire pour étude de marché

Questionnaire pour étude de marché

Tu te lances dans l'entrepreneuriat ou tu as une idée pour un nouveau produit et service ? Tu sais qu'il faut faire une étude de marché et tu as besoin d'un coup de pouce pour la commencer ? Tu es au bon endroit ! Je te propose une structure en 2 parties :...

lire plus