La prospection n’est pas ton fort ? Je ne juge pas, je suis pareille.

Par contre, toi et moi, on n’est pas (encore) des célébrité·e·s donc on doit quand même montrer aux gens qu’on existe. Ma solution pour augmenter sa visibilité sereinement ? J’en ai 5 😏

Tu sais que ce n’est pas facile de communiquer efficacement et régulièrement pour toucher ta cible, même si c’est la clé pour réussir et vivre de ton activité. C’est ça qui va te permettre de te développer.

Voici quelques conseils, 5 pour être exacte, pour t’aider à gagner en visibilité sur le long terme. Cet article fait suite aux 6 actions pour faire connaître ton entreprise.

Pour augmenter sa visibilité, il faut être présent·e (conseils 1 et 2)

Cela semble être une évidence, mais dans les faits, non.

Le premier réflexe d’entrepreneur·e est de se mettre partout, PARTOUT. Sauf que c’est le meilleur moyen de s’épuiser et de finir par être nul part.

Prenons des exemples simples :

      • Tu as 1h devant toi, tu seras plus concentré·e et efficace si tu restes sur 1-2 tâches ou sur 5-6 ?
      • Entre un endroit qui a pleins de contenus comme un compte Instagram avec de nouvelles publications tous les 2 jours et un endroit avec peu de contenus comme un compte Instagram avec de nouvelles publications 1 fois par semaine, lequel vas-tu suivre ?
etre présent

Dans le deuxième exemple, la personne a peut-être qu’une heure pour créer du contenu et soit elle choisit de tout miser sur son compte Instagram soit elle mise un peu sur Instagram, un peu sur TikTok, un peu sur Facebook, etc. En fait, elle crée beaucoup de contenus mais trop éparpillés.

Il est vital d’être présent·e là où ta cible est présente. Tu as évidemment tes préférences, mais si tu adores LinkedIn, mais que ta cible n’y est pas, tu vas perdre ton temps, évite de créer pour du beurre.

Être présent·e ne veut pas dire être présent·e partout, mais être présent·e efficacement. Les algorithmes, des réseaux sociaux ainsi que des moteurs de recherche, aiment la création régulière de nouveauté. Cela leur permet d’être “à la page”, ils vont donc mettre en avant les comptes ou sites qui créent du contenu régulièrement.

Ce principe est valable pour tout type de médias : blog, podcast, réseaux sociaux, Youtube, etc.

Certain·e·s personnes s’en sortent en créant du vide, je te recommande, même si c’est plus long, à créer du contenu qui apporte des réponses à ta cible. Cela te permettra d’augmenter ta visibilité, mais aussi de te construire une image d’expert·e auprès d’elle.

Si la personne recherche une réponse à son besoin, et qu’elle tombe sur ton dernier article qui traite justement de cela, elle va pouvoir t’associer à ce sujet, te consulter plus souvent. Et si en plus, tu as mis des traqueurs, elle pourra voir tes publicités ou ton contenu sur d’autres plateformes.

En résumé, le premier conseil est de créer du contenu pour être trouvable et pour avoir une image d’expert·e, et le deuxième conseil est de se concentrer sur un canal de communication pertinent (pour être encore plus présent·e).

Pour augmenter sa visibilité, il faut faire preuve de régularité (conseil 3)

La base de la base est d’être régulier·ère dans la création de son contenu. Si tu publies 1 article par mois, personne ne le verra et l’algorithme ne te mettra pas en valeur.

Les pages qu’on trouve parmi les premiers résultats sur les moteurs de recherche, sont issues de sites qui sont régulièrement mis à jour, qui publient régulièrement des articles, idéalement avec des informations pertinentes et utiles (#ValeurAjoutée).

Google aime les pages et articles optimisés (référencement naturel) et mis à jour régulièrement. Tu as rédigé un article sur un outil l’an passé ? Regarde s’il y a eu des nouveautés et met à jour ton article et [MIS À JOUR LE XX/XX/XX] en haut, par exemple.

 

Répondre aux questions, aux besoins de sa cible (conseil 4)

Honnêtement, créer du contenu pour créer du contenu n’est pas difficile en soi, cela prend du temps, mais ce n’est pas dur.

Ce qui est difficile, c’est de créer du contenu de qualité à l’attention de sa cible.

Pour cela, il faut bien connaître sa cible, ses besoins, ses freins, etc.

Inscris-toi à la méthode Troïka pour élaborer ta cible idéale et ainsi, créer la base de ta communication afin d’attirer ta cible sereinement.

Si tu écris sur l’art de picorer son assiette, et que ça n’intéresse personne, tu ne seras jamais visible. Les gens recherchent des réponses à leurs questions, il faut donc créer du contenu qui répond à leurs besoins.

Renseigne-toi, observe, note toutes les questions qu’on te pose à propos de ton domaine ou de ton métier, tu pourras en faire des dossiers, des livres blancs, des vidéos, des podcasts, de petits articles, etc.

Tu peux questionner directement les gens sur tes réseaux sociaux, via ta newsletter ou même faire des appels (pense à enregistrer l’appel), récolter les questions et informations et ensuite en faire du contenu.

Bonus : échanger avec ta cible te permettre d’utiliser son propre langage et donc de connecter plus directement avec elle.

Il existe aussi de nombreux outils pour savoir ce que les gens cherchent sur Internet :

N’as-tu jamais remarqué que quand tu écris un truc dans ton moteur de recherche, tu as des propositions ?

Recherche Google 1
Recherche google 2
Recherche google 3

Google a la chance d’avoir vraiment beaucoup d’utilisateurs, son algorithme réussi donc à comprendre l’intention derrière la requête et de proposer d’autres recherches.

En résumé, le quatrième conseil est de créer du contenu directement depuis les besoins de sa cible pour augmenter sa visibilité.

 

Augmenter sa visibilité par les contenus gratuits (conseil 5)

Les gens aiment tout ce qui est gratuit. Les échantillons de produits, les petits cubes de fromages dans les épiceries, le marque-page glissé dans le livre qu’on vient d’acheter… et c’est la même chose sur le web.

Au début, c’est beaucoup de travail sans résultat, mais à terme, c’est une belle stratégie pour vendre ton offre. Pourquoi ? Parce qu’en téléchargeant ton contenu, les gens apprennent grâce à toi, tu deviens la source d’informations, et ils peuvent avoir un aperçu de ton travail et de ton style, ils sont donc rassurer.

Comme ton audience va découvrir la qualité de ton contenu gratuit, elle va plus facilement acheter ensuite tes offres.

Il est important de proposer du contenu gratuit qui a un intérêt, qui te démarque de ta concurrence, qui aide véritablement ta cible. Autrement, elle n’en verra pas l’intérêt et tu auras travaillé pour rien. Avec du contenu gratuit de qualité, tu vas en plus avoir un réel début de relation avec tes futur·e·s client·e·s.

Voici trois étapes pour mettre en avant ton contenu gratuit :

      • Créer un lead magnet ou une petite formation gratuite (PDF, suite de mails, vidéos, etc.) sur un sujet précis
      • Construire un parcours avec ton outil de mailing (quand la personne enregistre son mail, elle reçoit le produit)
      • Faire 2-3 publications sur ton réseau social dans le mois pour parler de cette offre (et le refaire régulièrement)

Si tu as un contenu phare, petit à petit, les gens vont te reconnaître et même te le réclamer. Comme pour le calendrier éditorial que j’élabore chaque année.

Retour calendrier

Tu te demandes ce que tu peux faire en gratuit versus en payant ? J’ai entendu un jour dire “le gratuit, c’est comme une pièce de puzzle : en téléchargeant tout ce qui est gratuit, tu as de chouettes pièces, mais elles ne vont pas forcément toutes ensembles ; le payant, c’est avoir le puzzle complet et quelqu’un qui t’explique comme faire le puzzle le plus efficacement possible”. Je trouve ça juste.

Par exemple, avoir mon calendrier éditorial que ce soit juste le calendrier ou la formation gratuite, la personne va avoir du contenu, adieu le syndrome de la page blanche. Cela dit, elle n’aura peut-être pas du contenu pertinent pour sa cible, ou le recul pour savoir pourquoi tel ou tel contenu devrait être fait ou pourquoi ça fonctionne (ou pas). Cette analyse vient avec mon accompagnement.

Augmenter sa visibilité, c’est un marathon.

Il existe plusieurs autres actions pour augmenter sa visibilité, et dans tous les cas, à moins d’un buzz, tout prend du temps. Il faut créer du contenu de qualité, et pour ça, il faut connaître ta cible, il n’y a pas de secret !

Pour aller plus loin, découvre ma formation Troïka pour avoir le socle de ta communication.

Cet article t’a plu ? 📌 Épingle-le sur Pinterest pour le retrouver plus tard !

augmenter sa visibilité 2
augmenter sa visibilité 3
augmenter sa visibilité 1

Autres articles qui pourraient te plaire

Snack content : définition et exemples

Snack content : définition et exemples

Tu as la flemme d’écrire des articles de 1 876 mots ? Découvre le snack content avec sa définition et des exemples ! Le marketing de contenu est un excellent moyen de créer une relation avec ta cible, mais cela demande du temps. Il faudra plusieurs contenus (semaines,...

lire plus
Comment créer du contenu de qualité pour ta cible

Comment créer du contenu de qualité pour ta cible

Qui a envie d’écrire dans le vent ? Pas moi, et sûrement pas toi. Même si tu aimes écrire, en tant qu’entrepreneur·e, tu écris, ou tu as envie d’écrire, dans une optique de stratégie de contenu (inbound marketing) donc d’augmenter ta visibilité sur le web et t’attirer...

lire plus