Qui a envie d’écrire dans le vent ?

Pas moi, et sûrement pas toi.

Même si tu aimes écrire, en tant qu’entrepreneur·e, tu écris, ou tu as envie d’écrire, dans une optique de stratégie de contenu (inbound marketing) donc d’augmenter ta visibilité sur le web et t’attirer des prospects.

Pour cela, il faut donc créer du contenu de qualité.

Créer du contenu de qualité consiste à trouver le bon équilibre entre un contenu utile pour ton audience et un contenu dit SEO pour être dans les petits papiers des moteurs de recherche.

En fait, un contenu de qualité idéalement :

      • Parle à ton audience en répondant à un de ses besoins
      • Apparaît dans les premiers résultats des moteurs de recherche
      • Augmente le trafic de clients potentiels sur ton site Internet
      • Génère durablement des leads et des conversions (prise de contact, demande de devis, etc.)

Aujourd’hui, on va se concentrer sur ton audience, sur comment créer du contenu de qualité pour ton futur client.

Que tu en sois au démarrage de ton business ou que tu aies besoin de remettre à plat ta stratégie de contenus, voici 3 points à connaître pour créer du contenu de qualité pour ton audience.

À qui écris-tu ?

À qui est destiné ton contenu web? Des professionnel·le·s ou des particuliers ? De jeunes parents ? Des accros à l’arbalète ? Des cinéphiles ?

“Pour qui ?”, question ultra basique, mais tellement occultée !

On part facilement du principe que l’on connaît notre cible, que l’on sait à qui on souhaite vendre nos services ou offres, mais dans les faits, peu d’entrepreneur·e·s prennent le temps de se poser pour construire véritablement leur cible, leur client·e idéal·e.

Malheureusement, sans cette étape et sans même parler de contenu, il est plus difficile de créer une prestation (service ou produit) rentable, car elle ne trouvera pas preneur facilement. Côté contenu, ne pas savoir à qui tu t’adresses, c’est prendre le risque :

      • de n’attirer personne, car si tu parles à tout le monde alors tu ne parles à personne. Personne ne verra ton contenu, car ton choix de mots (notamment pour le SEO) sera vague, pas cohérent avec ce que les gens recherchent vraiment.
      • d’attirer des personnes qui ne te correspondent pas et donc qui ne se reconnaîtront pas dans tes valeurs, ton positionnement, ta vision, tes tarifs, etc..
      • de te fatiguer à créer du contenu sans résultats.
      • d’écrire n’importe quoi et n’importe comment. Comme tu ne sauras pas qui lira ton contenu, tu n’auras pas de fil conducteur et tu risques de t’éparpiller, de manquer de cohérence ou d’écrire des choses bateaux.
      • d’avoir des difficultés à créer tout simplement du contenu. Pas facile de trouver des sujets quand on ne sait pas à qui on s’adresse !

Bref, si tu ne connais pas ton ou ta client·e idéal·e, tu ne peux tout simplement pas créer du contenu pour lui ou elle.

Besoin d’un coup de main pour créer ton ou ta client·e idéal·e ? Inscris-toi à la méthode Troïka : 3 modules pour créer la base de ta communication afin d’attirer ta cible sereinement.

Que veut ton audience ?

Une fois que tu sais à qui tu t’adresses, il faut aller plus loin et trouver ses besoins. Si tu ne sais pas ce qu’elle recherche, tu ne pourras pas créer du contenu de qualité pour y répondre. Logique Sherlock.

Alors de quoi a besoin la personne qui te lit, qui est idéalement ta cible, celle que tu veux avoir comme client·e.

Dans quel état d’esprit se trouve-t-elle lors de ses recherches ? A-t-elle principalement besoin d’être rassurée, divertie, convaincue, informée ?

Veut-elle acquérir des connaissances ou passer à l’étape d’après ?

Sait-elle qu’elle a un problème ?

Est-ce qu’elle te connaît ?

L’exercice n’est pas des plus faciles, il faut creuser pour trouver des réponses pertinentes. Tu dois entrer dans la tête de ton audience si tu veux te connecter à elle et comprendre ce qui pourrait réellement lui apporter de la valeur en répondant à ses véritables questions et besoins.

Une fois que tu as établi son profil de base comme ses critères sociodémographiques, ta personnalité, ses habitudes, il va falloir déterminer ses objectifs, ses aspirations ainsi que ces frustrations et ses peurs.

Ce sont ces éléments qui feront une différence.

Ce n’est pas parce que tu sais qu’elle fait du basket que tu vas créer du contenu de qualité pour elle.

C’est parce que tu sais qu’elle n’ose pas se lancer dans la création de sa marque éthique, car elle ne sait pas quels ateliers sont réellement éthiques que tu vas créer du contenu de qualité pour elle. En rédigeant une série d’articles à ce sujet (comment trouver un atelier éthique, les critères, les ateliers par région, etc.), tu vas lui apporter des réponses, tu auras de la valeur ajoutée à ses yeux.

Je te recommande d’oser questionner ton audience, et de faire preuve d’ouverture d’esprit et d’empathie. Ce qui te fait trivial ne l’est sûrement pas pour ta cible. Tes concurrents penseront sûrement aussi que c’est trivial, donc tu auras une longueur d’avance sur eux.

Ce travail-là de fond, c’est ce qui va te permettre de comprendre ton audience et de l’aider sincèrement avec tes contenus.

 

Comment fonctionne ton audience ?

Finalement, maintenant que tu sais à qui tu t’adresses et ses besoins, il te manque un dernier truc pour créer du contenu de qualité pour ton audience : se mettre dans ses bottes.

En effet, tu as besoin connaître ses pratiques sur le web et sur les réseaux sociaux.

Outre le fait que ça ne sert à rien d’être où ton ou ta client·e idéal·e n’est pas (ne va pas sur Facebook si tu veux les adolescent·e·s qui veulent apprendre à épargner, par exemple), savoir comment fonctionne ton audience va te permettre de déterminer le type de contenus, et voir d’utiliser les bons mots pour l’attirer.

Il est temps de fouiller et d’utiliser tels d’outils pour t’aider, notamment pour le référencement naturel aka SEO. Mangools, SEM Rush, Ubersuggest ou encore Google Keyword Planner sont autant d’outils qui permettent de savoir quels mots les gens écrivent dans leur barre de recherche.

Par exemple pour cet article, j’ai testé plusieurs mots en lien avec l’audience, la cible, le client idéal ET le contenu, la rédaction, la création de contenu, etc. pour finalement tomber sur “créer du contenu de qualité” qui est souvent recherché.

Mais tu n’es pas obligé d’utiliser des outils dans un premier temps : Google est ton ami ! Il te suffit d’écrire ton sujet et Google te fera des suggestions en plus de te donner des résultats de page. Les suggestions sont des recherches que les gens ont faites dans la même optique que ta recherche initiale.

Par exemple, quand je tape “contenu pour son audience”, il s’avère que les gens ont aussi tendance à écrire “contenu pour son audience exemple” ou encore “contenu pour son audience Facebook”.

Il va aussi de faire d’autres suggestions dans la section “Autres questions posées” ainsi qu’à la fin de la page. Ce sont de précieuses informations qui t’indiquent ce que les gens écrivent dans leurs recherches à propos de ce sujet.

Et puis les résultats de recherche, les liens qui s’affichent, sont les pages qui correspondent le plus au besoin annoncé de l’internaute.

Dans mon exemple, quand je cherche “contenu pour son audience”, je cherche comment faire du contenu qui attire ma cible.

Recherche 1
Recherche 2

Ici, je te parle de contenus rédigés, mais il est important de prendre du recul et de valider que ton ou ta client·e idéal·e lit bien des articles. Peut-être que le contenu à privilégier est l’audio ou la vidéo. La logique reste la même.

Tu peux questionner directement ton audience et tes client·e·s actuel·le·s pour savoir ce qui est apprécié en plus de quelques recherches Google ou encore en observant les interactions sur les réseaux sociaux (groupes, avis, commentaires, etc.). Le site Answer the public est une excellente ressource gratuite pour trouver les termes utilisés par les internautes (qui ne sont pas forcément ta cible, à ne pas oublier)

Créer du contenu de qualité pour attirer ta cible

En prenant le temps de faire ces 3 étapes, tu vas créer plus facilement et efficacement du contenu de qualité, celui qui touchera directement à ta cible.

Tu seras plus visible auprès de cette dernière, car vous aurez le même langage, elle annoncera son besoin avec ses propres mots, et tu apparaîtras comme étant la bonne réponse.

Ton contenu sera jugé pertinent, car il répondra à ses questionnements, ta cible pourra compter sur toi pour combler ses besoins et donc à terme, elle se sentira assez en confiance et prête à travailler avec toi.

N’attends plus et arrête d’écrire dans le vide, inscris-toi à la méthode Troïka pour élaborer ta cible idéale et ainsi, créer la base de ta communication afin d’attirer ta cible sereinement.

Cet article t’a plu ? 📌 Épingle-le sur Pinterest pour le retrouver plus tard !

créer du contenu de qualité 3
créer du contenu de qualité 2
créer du contenu de qualité 1

Autres articles qui pourraient te plaire

Snack content : définition et exemples

Snack content : définition et exemples

Tu as la flemme d’écrire des articles de 1 876 mots ? Découvre le snack content avec sa définition et des exemples ! Le marketing de contenu est un excellent moyen de créer une relation avec ta cible, mais cela demande du temps. Il faudra plusieurs contenus (semaines,...

lire plus